La difficulté de l’acte de décision…/the challenge of decision-making


La difficulté de l’acte de décision est de finir. Finir, c’est en effet accepter d’apparaître à soi-même et aux autres dans une limite, perdre l’illusion de pouvoir vivre dans une multiplicité de formes, ne pas se prêter à la désillusion de la décision en constatant qu’ *il n’y a que cela à faire*, sans voir que ce qui est décidé ouvre l’avenir. Il faut opérer un rejet, un refus de tout ce qui n’est pas possible en même temps. Ce “non” est sans doute encore plus difficile que le “oui”. 

The challenge of decision-making is to end. To end is to accept to appear to oneself and to others within a limit, it is to loose the illusion that one can live in multiple forms…

Alexandre Lhotellier (Tenir conseil – délibérer pour agir)

#decisionmaking #leadership

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *